11Mai2020

La saison de l’Été selon la médecine chinoise

 

‘’La tradition chinoise nous dit qu’en été, le ciel et la Terre forment un couple parfaitement uni.’’

(Isabelle Laading |Les 5 saisons de l’énergie)

 

 

En Occident, l’été débute chaque année le 21 juin, alors qu’en Chine il commence en mai, 90 jours après l’équinoxe de printemps, soit, cette année, le 5 mai.

Selon les 5 éléments, l’élément Feu représente les caractéristiques de la saison été et lui est associé le couple d’organes Cœur / Intestin grêle.

L’Été est la saison de la joie en médecine chinoise, où l’Homme est le plus actif propice à de nombreuses activités de plein air où il fait le plus chaud et où les jours sont les plus longs.

Le feu est le plus chaud des 5 Éléments et celui avec le moins de densité, il est associé à la spiritualité.

 

Le mouvement de l’élément Feu est d’aller vers le haut, son énergie est yang, opposée à l’hiver yin, il correspond au Sud, au midi (mi-journée), à la maturité, au développement, l’épanouissement.

 

Les Fonctions du Cœur & Intestin Grêle selon la médecine chinoise

 

“Le Cœur a la fonction officielle du souverain qui gouverne ;

Il en émane la clarté de l’esprit“

- Suwen 8 -

 

Le Cœur a pour fonction de réchauffer l’ensemble de l’organisme, il filtre et stock le Sang. Il gouverne les vaisseaux sanguins, les muscles, les tendons et communique avec les yeux. Il est le maître du psychisme, la loge de notre conscience, il se reflète sur notre visage.

Le Cœur met le Sang en mouvement, nourrissant au passages les tissus appropriés, nos muscles.

 

Le Cœur est lié à notre psychisme, de son bon fonctionnement dépendent nos facultés de discernement, d’adaptation...

 

En cas de dysfonctionnement, une insuffisance du Sang se reflètera par un teint pâle, une mauvaise circulation par un teint et une langue violacés.
Un feu du Cœur excessif est caractérisé par une attitude instable, de l’agitation, de l’éparpillement, de la confusion.

 

L’Intestin Grêle est couplé au cœur, sur le plan physiologique, il reçoit, trie, filtre les aliments qui seront acheminés au Sang, il dissocie le pur de l’impur. Nous pouvons alors plus facilement faire le parallèle sur son plan psychique qui est le discernement, à savoir, ce qui est bon ou mauvais pour soi. Du bon fonctionnement de l’Intestin grêle dépend la capacité de la concrétisation, du passage de la conscience à la matérialisation.

 

Symptomatologies :

  • du Cœur : altération du psychisme (confusions, perturbations mentales...) ou désorganisation de l’activité viscérale (trouble digestifs, endocriniens, sexuels...)

 

  • de l’intestin grêle : perturbation du transit, douleurs abdominales, diarrhées, scelles molles...

 

 

Faisons un zoom sur l’émotion de l’Été en médecine chinoise

 

L’émotion liée au Cœur est la joie, elle relâche le Qi du Cœur, favorise la circulation du Sang, détend l’esprit, favorise notre tranquillité intérieure.

Mais attention ! Une joie trop excessive relâche le Qi du Cœur à l’extrême et influe sur le Shen se traduisant par des palpitations, des états excessifs tels qu’une forte exaltation, une alternance euphorique et dépressive (rires et pleurs).

 

Trop peu de joie s’apparente à de la tristesse et entraine fatigue, voix faible, pleurs, la perte de l’envie de vivre.

 

 

Comment prendre soin et équilibrer ses énergies en Été selon la médecine chinoise ?

 

L’été laissez sortir votre feu intérieur !

Le rouge est la couleur de l’été, de l’élément feu, du Cœur, elle symbolise force et vitalité.

L’énergie de l’été favorise le mouvement, la circulation.

C’est le moment de s’en emparer, de multiplier nos activités, de concrétiser nos projets, de profiter de cette énergie et de laisser s’exprimer notre joie de vivre !

Si vous n’avez pas le cœur à ça, faites des choses légères et distrayantes comme visionner un film ou un spectacle comique, aller voir une expo, sortir faire de longues marches, jardiner, bricoler, bouger ! Occupez-vous, égayer votre maison, votre intérieur de jolies couleurs, de fleurs. Laissez tomber vos habitudes et extériorisez-vous !

C’est également la saison où il est bon de cultiver notre sens d’adaptation tant face aux situations que dans nos réflexions, de nous défaire de nos habitudes et de nos schémas.

Beaucoup de problèmes circulatoires s’atténuent ou disparaissent en faisant preuve de d’adaptabilité, laissons tomber notre besoin de sécurité, arrêtons de croire que ce que nous prévoyons doit absolument être comme nous l’avons prévu, ne nous laissons pas déstabiliser et acheminer vers la colère, la vie c’est le changement permanent !

Les maîtres mots de cette saison sont : Vitalité & Adaptabilité !

 

Préservez un esprit lucide, paisible et efficace !

Si vous travaillez sur ordinateur ou tout autre support demandant une concentration importante prenez soin d’effectuer des mouvements oculaires à intervalles réguliers (Déplacer votre regard au loin, à gauche, à droite, recommencez etc..), bougez, levez-vous, ouvrez votre fenêtre.

En rentrant chez vous, détendez-vous un temps, choisissez une activité demandant des efforts contraires à ceux dans lesquels vous avez dû puiser toute la journée. En silence ou en musique, fermez les yeux et respirez, ou bien jouer avec vos enfants, il s’agit de rompre avec les habitudes et de vous détendre un peu, ainsi la soirée vous paraîtra plus longue.

Et si toutefois votre journée n’est pas finie, étirez-vous, prenez une douche ou un bain chaud, cela vous donnera et favorisera le passage de votre première journée à la seconde...

Alternez les moments rythmés en vous accordant des moments de calme.

Si vous souhaitez favoriser la circulation des méridiens du Cœur et de l’Intestin grêle, massez et étirez vos doigts, masser vos mains et bras., pour favoriser celle des jambes, massez-vous le ventre.

Pensez également à faire des exercices de cohérence cardiaque ou de méditation de pleine conscience.

 

SU WEN, chap.2 :

Les trois mois de l’été sont appelés : proliférer et développer la fleur ;

Les souffles du Ciel et de la Terre s’entrecroisent,

les dix mille êtres fleurissent et fructifient.

À la nuit on se couche, à l’aube on se lève ;

On se garde de trop longues expositions au soleil.

On exerce le vouloir, mais sans violence…

Ainsi se conforme-t-on aux souffles de l’été,

la voie pour l’entretien de la croissance de la vie.

 

Diététique selon la médecine chinoise : les aliments de l’Été

L’été, la saveur associée est l’amer, elle nourrit l’énergie du Feu, elle a la propriété d'assécher, de raffermir, et favorise aussi la digestion.

En excès elle génère de la chaleur et nuit au Cœur, elle tend à assécher le corps en été, au début d’été, privilégiez-les aliments de nature tiède puis ceux de nature fraîche, il convient de manger avec modération les aliments de nature chaude, ils entretiennent la chaleur intérieure du corps. Privilégiez les crudités et les boissons tempérées, évitez les jus de fruits ceux-ci dispersant l’énergie du Cœur et n’oubliez pas de vous désaltérer, n’attendez-pas d’avoir soif pour le faire !

 

Lorsqu’un organe est faible, il faudra éviter la saveur qui le contrôle, ici la saveur salée puisque l’eau contrôle le Feu.

En revanche, la saveur acide, nourrissant l’élément Foie, harmonise les fonctions du Cœur.

 

  • Des aliments de la saveur amère :

Blé, abricot, mouton, échalote, café, chocolat, tabac, thé, verveine, bière, laitue, pissenlit, endive, salade, asperge, chou rave, céleri-rave, curcuma, rhubarbe...

 

Les légumes et fruits d’été sont généralement de nature fraîche, il nous aide à lutter contre la chaleur, il est donc judicieux d’augmenter leur consommation, ils ralentissent nos fonctions organiques. Il convient alors de réduire ceux de nature chaude.

 

  • Des aliments de nature fraîche

Courgette, tomate, pamplemousse, pastèque, menthe, canard, lapin, crabe, kiwi, melon, asperge, aubergine, concombre, épinard, radis, etc...

 

  • Des aliments de nature chaude

Ail, cannelle, piment, oignon, alcool, noix, agneau, café, clou de girofle, etc…

Les informations que nous partageons ne prennent pas en compte un éventuel déséquilibre énergétique.

 

Comprenez bien que la diététique chinoise est très complexe, sa pratique reste réservée aux experts que nous vous conseillons de consulter si vous souhaitiez avoir des recommandations.

Nous vous souhaitons un très bel été !

Bien à vous.

L’Ecole Zhong Fu

 

Articles en lien :

Le Principe des 5 saisons en médecine traditionnelle chinoise

Le principe des 5 éléments en médecine traditionnelle chinoise

Le principe du Qi en médecine traditionnelle chinoise

La Théorie du Yin Yang en médecine traditionnelle chinoise

 

Sources : Eric Marié - Isabelle Laading – Les 5 Saisons de l’énergie

16Mar2020

 

La tradition chinoise nous dit qu’au printemps, les souffles du ciel et de la Terre s’unissent à nouveau, s’épousent, animant toute forme de vie d’un souffle Yang ascensionnel.

(Isabelle Laading – Les 5 saisons de l’énergie)

 

 

En Occident le printemps débute chaque année le 21 mars, alors qu’en Chine il commence le premier jour du premier mois du calendrier lunaire (à l’équinoxe de printemps), entre fin janvier et mi-février, soit cette année, le 4 février 2019.

 

Le Printemps, notions selon la médecine traditionnelle chinoise.

Selon les 5 éléments, l’élément Bois représente les caractéristiques du Printemps et lui sont associé le couple d’organes Foie / Vésicule Biliaire.

 

Le mouvement de l’élément Bois correspond à un mouvement d’extériorisation, il correspond à l’Est, au matin, à la naissance. Son mouvement est ascensionnel, à l’image de la jeune pousse animée par la chaleur et la lumière qui sort de terre et grandit, de la sève qui monte dans l’arbre, des fleurs qui apparaissent à nouveau, de la nature qui s’éveille...

L’Homme faisant partie intégrante de la nature ne fait pas exception et nous remarquons aisément que c’est au printemps que nous commençons à nouveau à ressortir de nos foyers, telle la végétation qui sort de terre !

 

LE FOIE a pour fonction destocker et filtrer le sang, il joue un rôle important dans le processus immunitaire. Il gouverne les muscles et les tendons et communique avec les yeux, les activités mentales, la prise de décision. Il régule l’énergie dont nous avons besoin ainsi que le volume du Sang selon notre activité physique.

Lorsque le corps est en activité le sang va aux muscles en nourrissant les tissus appropriés au passage et inversement, lorsque le corps est au repos, le Sang retourne au Foie ce qui contribue à reconstituer l’énergie du corps.

 

‘’ liée au Foie est la colère, qui jaillit de manière soudaine et violente.

Sous l’effet de la colère, l’énergie yang monte dans tout le corps.’’

 

De la qualité de nos émotions sera renforcé ou perturbé notre équilibre interne.

 

Le Foie est lié à l’esprit de décision, il influence la croissance, contrôle l’organisation.

Du bon équilibre de l’énergie du Foie dépend notre capacité à nous organiser, organiser notre vie.

 

LA VÉSICULE BILIAIRE (couplée au foie) est d’énergie est Yang, elle soutient celle du Foie, capitalise la bile et la redistribue. Elle estla ‘poubelle’ de tout ce qui n’est pas exprimé par le foie. C’est aussi l’esprit de décision et le courage.

 

Chaque organe-entrailles possède un cycle de 2 heures où son énergie est à son potentiel maximum, pour le Foie cela se situe entre 1h et 3h, pour la Vésicule Biliaire entre 23h et 1h.

C’est à ces heure-là que certains symptômes peuvent apparaitre en cas de déficience de l’organe concerné. Par exemple, une colère rentrée (qui mobilise le foie) peut provoquer un réveil nocturne entre 1h et 3h du matin.

 

Symptomatologies :

  • du Foie : maux de tête, perte ou accentuation de la libido, crampes ou courbatures musculaires, allergies, problèmes dermatologiques, conjonctivite, baisse de l’acuité visuelle, colère, constipation, dépression et réveil nocturne.
  • de la VB : sciatique, manque de confiance en soi, jalousie, vertiges, gonflements des seins, bourdonnements d’oreilles aigus, lithiase, migraines, raideurs cervicales, douleurs articulaires et triglycérides.

 

Au Printemps étirez-vous tel un chat !

Et oui, c’est LE moment de pratiquer toute activité physique favorisant l’étirement des muscles ce qui permettra ainsi à l’énergie du foie de circuler librement.

En énergétique chinoise, dans le cycle k’o (cycle du contrôle), le métal associé au poumon contrôle le bois (foie), d’où la nécessité d’accompagner l’activité physique d’une bonne respiration pour conserver également un bon équilibre de l’énergie du foie.

Il est bon de privilégier les activités telles le yoga le stretching QI Gong, le Taï Chi, de stimuler les méridiens. Auyez à l’esprit l’image du chat qui s’étire de tout son long !

Les étirements à privilégier sont ceux correspondant au trajet des méridiens du Foie de de la Vésicules Biliaire, soit :

  • l’abdomen et le côté interne des jambes pour le méridien du foie.
  • le cou, les flans et le côté externe des jambes pour le méridien de la Vésicule Biliaire.

 

Marchez !

La marche est également la période idéale pour être pratiquée, elle nous permettra entre autres de nous débarrasser des toxines accumulées tout au long de l’hiver.

La couleur associée au Printemps étant le vert, il nous est facile de la retenir lorsque l’on imagine la nature verdissante à cette saison, privilégiez vos balades dans les jardins, parcs ou forêt. Cette couleur a des vertus apaisantes sur notre système nerveux.

Quel que soit votre sympathie pour cette couleur ne résistez pas à une envie de porter du vert cela pourrait signifier un besoin de rééquilibrer votre énergie du Foie ou de la Vésicule Biliaire. L’attirance que nous pouvons avoir pour les couleurs en fonction des moments n’est pas un hasard !

2 autres astuces, si vous le pouvez, essayez de marcher pieds nus, cela stimulera l’ensemble des points de réflexologie situés sous vos pieds, dont le 1 du Rein qui vous permettra de capter l’énergie de la Terre. Sinon, essayer de marcher avec des tongs, cela stimulera le point 2 du Foie et calmera la colère !

Et surtout, n’oubliez pas de bien respirer, observez la nature et essayer de la ressentir en vous.

 

Et côté diététique alors ?

Coté diététique, la saveur associée est l’acide, elle vise à nourrir l’énergie du Bois, elle est astreignante, elle rassemble, elle est particulièrement utile si le foie est trop fort, elle est déconseillée dans les cas de nervosité, de perturbation émotionnelle et en cas de douleurs chronique notamment musculaires.

La saveur piquante est reliée au métal contrôlant lui-même le Foie. Cette saveur est dispersante, elle favorise l’expansion, l’ouverture, la montée de l’énergie, elle soutiendra la fonction du Foie, mais lui nuira s’il est faible. A éviter en cas de trouble du sommeil, de tensions dans les épaules, d’irritabilité ou de colère.

 

Lorsqu’un organe est faible, il faudra éviter la saveur qui le contrôle, ici la saveur piquante puisque le métal contrôle le Bois, donc le Foie.

En revanche, ici, la saveur Douce, sucrée sera employée pour harmoniser l’équilibre du Foie dans le cas d’une énergie trop forte.

 

Des aliments de saveur acide : Sésame, prune, orange, citron, pamplemousse, coing raisin, tomate, oseille, ciboule, poulet, vinaigre, fraise (acide et sucrée), lait fermenté...

 

La diététique chinoise est très complexe, sa pratique reste réservée aux experts que nous vous recommandons de consulter si vous souhaitiez avoir des recommandations.

 

Nos articles en lien avec celui-ci :

• Les saisons selon la médecine traditionnelle chinoise

• La théorie du yin et du yang

• La théorie du Qi

• Le Principe des 5 éléments

 

Sources : Isabelle Laading : les 5 saisons de l’énergie - medoucine.com – créersonbienetre.org

Crédits image : depositphoto