Les émotions en Médecine Traditionnelle Chinoise

LA JOIE

Cette émotion est bénéfique, elle calme notre Qi (énergie).

En Médecine Traditionnelle Chinoise, la joie en excès (surexcitation ou stimulation anormale du mental) ralentit notre Qi.

Lorsque l’excès de joie affecte l’organe avec lequel elle est en relation (soit le Cœur pour la joie), l’un ou quelques-uns des symptômes suivants peuvent apparaître : migraines, palpitations, insomnie, désordres psychologiques, perte de mémoire.

 

LA COLÈRE

La MTC associe à la colère les sentiments de rancœur, frustration, indignation, irritabilité...

Selon elle, la colère fait monter le Qi entraînant une montée du Yang du Foie lorsque celle-ci est extériorisée. Dans le cas contraire, on trouvera une stagnation du QI du Foie. Lors d’une montée du Yang du Foie, les principaux symptômes se situeront essentiellement au niveau de la tête et du cou : maux de tête, vertiges, acouphènes, rougeur au visage et/ou sur le cou, raideur du cou.

Dans le cas d’une colère intériorisée, non exprimée les symptômes se portent au niveau du ventre, par des douleurs ou distensions abdominales, constipation / diarrhée, règles irrégulières et peut même entraîner une dépression nerveuse.

 

L’ANXIÉTÉ

L’anxiété est en lien privilégié avec le Poumon et affecte également la Rate. Elle bloque et crée une stagnation du Qi. Lorsque le Poumon est affecté, les symptômes engendrés font apparaître une raideur du cou, des épaules, un léger essoufflement, une gêne dans la poitrine, une toux sèche.

Dans le cas où la Rate est affectée, nous verrons apparaître une perte d’appétit, des douleurs ou distension abdominales, de la fatigue, une gêne épigastrique, des selles molles, pensées lentes, problèmes de concentration, confusions, pertes de mémoire.

Les soucis sont proches de l’anxiété, mais ne sont pas en relation avec le Poumon, uniquement avec la Rate, dans ce cas, les symptômes qui y sont associés sont les derniers énumérés ci-dessus.

 

LA TRISTESSE

Elle est en relation avec le Poumon et provoque un vide du Qi du Poumon faisant apparaître raideur du cou et des épaules, gêne dans la poitrine, un état dépressif, une voix faible.

Pour la femme, le vide de Qi pourra avoir un impact sur le cycle menstruel (oligoménorrhée, aménorrhée ou spanioménorrhée)

 

La PEUR

Cette émotion est en relation avec les Reins, provoquant un vide du Qi du Rein ayant pour symptômes : incontinence, diarrhées, énurésie nocturne (essentiellement chez l’enfant). Un vide du Qi du Cœur causé par un Cœur faible, provoquera une montée de chaleur (particulièrement chez les personnes âgées et les femmes) faisant apparaître : bouffées de chaleur, gorge et bouche sèches, palpitations, insomnie, transpirations nocturnes.

La frayeur est englobée dans la peur. Elle touche le Cœur avant d’affecter le Rein. Ces 2 émotions n’affectent donc pas le Qi de la même manière.

La frayeur est soudaine, brutale, de courte durée dans le moment présent, alors que la peur est plus profonde, intériorisée par quelque chose qui n’est pas dans le présent. La frayeur disperse le Qi, elle affecte soudainement le Qi du Cœur puis touche le Rein. Les symptômes sont palpitations, essoufflements et insomnie.

 

Si vous souhaitez en savoir plus sur le Yin et le Yang ainsi que sur le Qi, nous vous invitons à consulter les 2 articles qui y sont consacrés sur notre Blog.

Auteur :

Ces articles vous intéresseront également